Istanbul : Jour 1 - Immersion !

Vendredi 8 juin 2012
  • Place de l'Hippodrome
  • Bazar Égyptien
  • Mosquée Neuve
  • Mosquée de Rüstem Pasa
  • Istiklal Caddesi
  • Mosquée Bleue de nuit


Pour notre premier anniversaire de mariage, nous voulions fêter ça. Alors après avoir hésité avec Rome, Prague..., nous nous sommes décidés pour une destination peut-être plus dépaysante et certainement propice à l’immersion.
Nous arrivons à Istanbul à 11h35, sans encombre, par vol direct d’Air France au départ de Marseille.

Accueillis sous un beau soleil par un taxi commandé par notre hôtel, nous nous dirigeons vers le centre ville où il est situé, empruntant de belles rocades avenues fleuries, bordées d’immeubles modernes.

Accueil à l'Hôtel Djem, qui porte bien son nom (http://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g293974-d1736465-Reviews-Hotel_Djem-Istanbul.html), au coeur du quartier Sultanahmet. Personnel attentionné et charmant. Vaste chambre, bien décorée (n°11, dans l’annexe située à 50m plus bas dans la même rue, dans un joli petit immeuble bien rénové). L’hôtel s’avérera très calme et confortable, emplacement idéal. Les petits déjeuners seront très copieux, variés (très bons yaourts, pâtisseries et petits pains turcs..miam!!). Et le rapport qualité-prix, parfait !

Notre chambre - hôtel Djem
Pour cette première journée nous avons décidé de nous immerger directement dans la vie et l’animation stambouliote, alors nous quittons le quartier de Sultanahmet.

Sultanahmet, le centre historique d’Istanbul, est le quartier touristique par excellence puisqu’il regroupe la plupart des monuments mythiques de la ville, mais également la plupart des hôtels à vocation touristique. Il faut dire que ce quartier est très bien desservi par l’ensemble des transports en commun (métro, tram, bus, bateau…), ce qui permet de rayonner facilement dans toute la ville. Il est également beaucoup plus calme le soir que Beyoglu situé sur l’autre rive (de l’autre côté du pont de Galata) ce qui nous convient plutôt !
Au départ de l’hôtel, nous traversons la place de l’Hippodrome (Obélisque de Théodose).
Un des minarets de la Mosquée Bleue, depuis la place de l'hippodrome


Place de l'Hippodrome


Belles vues sur Sainte Sophie et la Mosquée Bleue (Mosquée de Sultanahmet) qui se font face et rivalisent de beauté !

Basilique Sainte-Sophie

Nous longeons le palais de Topkapi par Gülhane et rejoignons Sirkeci (gare de l’Orient Express)

En descendant vers Eminonü

Enfin, nous parvenons à Eminönü, où se trouvent les quais des différents ferries (vapürs)
Ambiance garantie dans ce quartier qui fourmille de monde !


Nous contournons la mosquée Neuve et d'emblée, nous nous plongeons dans le brouhaha du Bazar Egyptien : labyrinthe de passage et recoins où s’entasse une profusion de marchandises de tous types et toutes origines… Un vrai bazar, surfréquenté, cosmopolite, tellement typique !
Nous y déjeunons pour pas cher dans une petite gargote très simple et populaire, fréquenté exclusivement par des locaux (Mustafalar Lokantasi - voir GdR)







Les fleuristes vendent des sangsues dans de grands bidons transparents, à des fins médicales !
Après ce bain de foule, nous visitons la Moquée Neuve (Yeni Camii), très belle. Premier contact avec cette architecture : l’intérieur aérien et décloisonné des mosquées donne une impression d’espace, de grande légèreté. Souvent nous y trouverons la fraîcheur, le calme et une grande sensation de sérénité.
La Mosquée Neuve




Ensuite nous nous dirigeons vers la Mosquée de Rüstem Pasa Camii, modeste par sa taille et plutôt jolie mais à notre goût sans caractère exceptionnel.

Rustem Pasa Camii



Rustem Pasa Camii, depuis les quais d'Eminonu
Nous décidons de traverser la Corne d’Or pour rejoindre la ville « nouvelle », en traversant du Pont de Galata. 
La ville nouvelle et la tour de Galata depuis les quais

Les quais d'Eminönü

Ce pont sur 2 niveaux abrite au niveau inférieur une ribambelle de restaurants ayant pour seul intérêt de proposer des terrasses donnant sur le fleuve. Le niveau supérieur est réservé aux voies de circulation et de part et d’autres dizaines de pêcheurs alignés de long des rambardes récoltent du matin au soir des anchois… !  (que l’on retrouve ensuite vendus en marinade par des vendeurs de rue)
Les pêcheurs du Pont de Galata

Les mosquées et les quais depuis le Pont de Galata
Après une raide montée, nous parvenons à la Tour romaine de Galata, dans le quartier de Pera, où se prépare un concert (ce qui semble habituel dans ce coin).
Tour de Galata
Toujours à pieds, nous redescendons vers le quartier de Tophane puis rejoignons celui de Kabatas où nous désaltérons d’un çay (thé) avec vue imprenable sur le Bosphore !

Nous poursuivons notre découverte de cette zone en empruntant le Fünicülar de Kabatas jusqu’à la vaste place Taksim, qui nous présente la vision d’un Istanbul jeune, moderne, animé, voire très bruyant (de la musique, toujours de la musique !).
De Taksim, nous empruntons la célèbre Istiklâl Caddesi. Incroyable percée de plusieurs km au cœur d’Istanbul, cette rue piétonne, bordée de commerces est le lieu de rencontre de toute la jeunesse stambouliote. De midi jusque tard dans la nuit, des dizaines de milliers de personnes s’y pressent, y discutent, y font leur shopping, rejoignent les centaines de restos et boîtes de nuit des ruelles adjacentes. Le passage de la petite ligne de tram est un spectacle en soi.

Istiklâl Caddesi


Nous quittons parfois ce bain de foule et nous zigzaguons à la découverte des rues alentours.
Nous terminons notre visite du quartier par un dîner au restaurant Boncuk – traverse Nevizade. Le genre de traverses et passages que nous avions trouvés en Andalousie : bondés de monde de toutes origines, agités et exclusivement consacrés aux restos et bar/boîtes.



Après un bon repas, nous rejoignons Sultanahmet sans difficulté grâce au fünicülar et au tramway qui nous dépose en face de la Mosquée Bleue.
Nous traînons aux abords de cette dernière, enchanteresse de nuit, comme sa voisine Sainte-Sophie. Chaque soir, au son de l’appel de la prière, nous redécouvrirons la vision superbe de ces minarets entourés d’oiseaux de mer, flèches dorées des mille et unes nuits. Extraordinaire, c’est le mot.

Épuisés mais la tête emplie d’images et d’odeur, nous trouvons le sommeil sans problème dans notre nid douillet.
Sublime Mosquée Bleue (Mosquée de Sultanahmet






Une des entrées principales de la mosquée
Passer au jour suivant :)

4 commentaires:

Frédérique Gagnon a dit…

Bonjour!

Votre blogue est génial et très intéressant, surtout pour quelqu'un comme moi qui prévoit un séjour en Turquie vers la fin de l'été! :) Merci pour toutes ces informations pratiques qui accentuent encore plus notre goût du voyage.

Comme vous avez une très belle plume en plus de produire des articles très intéressants, je vous propose de jeter un coup d'oeil à ce lien.

memoiresdevoyages.com

Le site est un projet en démarrage et il serait merveilleux de vous compter parmi nos membres! :)

Fab a dit…

Bonjour Frédérique,
Je vous remercie pour votre commentaire sur notre blog :)
J'aimerais poursuivre la conversation en MP, pourriez-vous me laisser une adresse mail ? J'effacerai le message une fois fait.
Bons préparatifs pour votre voyage en Turquie !
Au plaisir
Fabrice

Garcia a dit…

Bonsoir,
Nous tenions à vous remercier pour votre blog génial car nous venons de faire un séjour de 4 jours à Istanbul en novembre, et nous avons programmé ce séjour en tenant compte de vos visites et de vos conseils. Nous avons souper au doydoy, première découverte de la cuisine turque, très bon. Et le lendemain, nous avons souper chez Pasazade, en terrasse chauffée, où le personnel et la cuisine sont excellents. Merci pour ces bonnes adresses et toutes vos belles photos.

Fab a dit…

Bonsoir,
Merci infiniment pour votre commentaire, qui décuple le plaisir de partager ces "moments" de voyage.
Heureux également que vous ayez pu profiter pleinement de ce séjour, dans une ville qui reste, pour l'heure, un de nos coups de coeur :)
Bien à vous et au plaisir de vous lire
Fabrice