Cyclades - jour 11 : Donoussa - cap au nord - Kalotaritissa


Dimanche 21 août

  • Balade de Stavros à Kalotaritissa
  • Kalotaritissa
  • Déjeuner taverne O Mitsos (coup de cœur)
  • Crique de Trypiti (coup de cœur) et découverte de la pointe nord
  • Retour en bus
  • Dîner à Iliovasilema





Ce matin nous reprenons nos sacs à dos, en direction du Nord puisque notre objectif pour cette journée est d'atteindre à pied par les montagnes la baie de Kalotaritissa, un petit village de pêcheur plutôt prometteur.
Vers 10h15 nous voilà partis.


Départ de Stavros vers le nord


Nous profitons à nouveau de la jolie vue sur la petite baie de Stavros puis rejoignons la plage et traversons le village. Calme, authentique, le village est très mignon, avec sa petite chapelle toute fleurie, ses maisons traditionnelles et ses chats alanguis à chaque coin d'ombre.
























































Le chemin pierreux passe un moulin sur les hauteurs, puis continue à grimper sur les pentes arides du Mont Papas. Le vent souffle, nous passons un nuage de brume, et sur la gauche s'ouvre un panorama magnifique sur les côtes découpées de l'île, en contrebas.



























Une heure environ après notre départ, en suivant le sentier et les cairns, nous parvenons à un col et apercevons déjà Kalotaritissa au loin, en contrebas.
Le sentier serpente ensuite à flanc ce montagne, et nous arrivons en une demi-heure au village.































Kalotaritissa et la taverne O Mitsos


Composé de quelques maisons seulement, la majorité bien entretenues bien que certaines soient visiblement très anciennes, le cadre de ce hameau est vraiment superbe. Il donne sur le large baie aux eaux magnifiques. On en prend plein les yeux...



















































Il est 13h, donc largement l'heure de se restaurer, lorsque nous arrivons à un rythme tranquille devant la taverne O Mitsos pour laquelle nous avons eu un vrai coup de cœur.









Nous nous installons face à la mer, dans une ambiance paisible, bien à l'ombre, et profitons d'un repas excellent. Ici aussi la bière est bien fraîche ! L'accueil est familial, les prix plus que raisonnable, la salade de grecque copieuse et colorée, le ragoût de chèvre à la tomate exquis, la feta grillée très bonne. Quel bonheur, surtout après ces quelques heures de balade ! On recommande.




























Après le repas, nous suivons un sentier étroit et charmant qui longe la côte par l'ouest sur une dizaine de minutes  pour arriver sur la crique de Trypiti, aux dimensions (pour nous) parfaites.















Crique de Trypiti


Entourée de rocher, l'ambiance dans cette petite crique de Trypiti est calme, les eaux sont claires, c'est un vrai bonheur !













Je laisse Audrey et les enfants se reposer et poursuit le long de la côte. Les points de vue sont sublimes et l'eau est d'une pureté et d'une couleur incroyable !
La curiosité locale est cette arche creusée dans la pierre, hautement photogénique... L'objectif grand angle de l'appareil fait des merveilles.






















Tantôt au raz de l'eau, tantôt sur les hauteurs, les petites falaises surplombent d'attirantes criques.
Au large se dresse le majestueux îlot de Skoulotnissi... Je profite un moment de ce cadre enchanteur en compagnie d'un cormoran peu farouche... 


































...puis rejoins la famille au bord de l'eau.
Nous passons la suite de la journée à profiter du soleil et de la mer, et quittons les lieux un peu avant 18h.
































Retour à Stavros et coucher de soleil 


Le bus (voir la veille) pour Stavros passe vers 19h, aussi en attendant nous retournons boire un verre et nous rafraîchir à la taverne O Mitsos.




Ça se presse à l'arrêt de bus !


Nous partons à l'heure (9,2€ à quatre, super pratique, cette navette !) et en une vingtaine de minutes de route nous sommes de retour à Stavros, le timing parfait pour profiter du coucher de soleil assis sur les rochers en contrebas d'Iliovasilema Studios ("Iliovasilema" signifie opportunément "coucher de soleil"). Ce dernier termine sa course derrière les hautes montagnes de Naxos.




















Comme la veille, nous ne cherchons pas l'originalité (il est tard), et dînons au restaurant de la résidence, toujours autant animé, sans prétention (chèvre grillée très bonne, moussaka "touristique") mais aux prix corrects et atmosphère agréable.
Nous terminons ainsi ce court séjour sur Donoussa, île de charme, rugueuse, sauvage, que nous avons adorée d'autant que ses tavernes agréables nous ont régalés !



Revenir à la feuille de route ou continuer le voyage