Malaisie - jour 22 : Temples de Tumpat - Kota Bharu, Marché central - retour en France et conclusion

Jeudi 31/07
  • Les temples de Tumpat : Wat Phothivihan, Wat Matchinmaram, Wat Phikulyai, Wat Pikulthong, Wat Maisuwankiri
  • Le marché central de Kota Bharu
  • Vol intérieur vers KL et retour en France
  • Conclusion du voyage




Après une bonne nuit, lever vers 8h avant de gagner le dernier étage de l’hôtel où se situe la grande et lumineuse salle de restaurant pour un petit-déjeuner pantagruélique. Avec vue sur toute la ville, nous profitons d’un buffet complet et varié qui nous permet de déjeuner à la malaisienne.
Nous regagnons nos chambres et préparons une dernière fois nos sacs que nous stockons derrière le lobby. Notre taxi du jour, un jeune homme avec une Proton rouge plus récente que la veille, est à l’heure et vers 9h30 nous partons pour Tumpat après s’être accordés sur les visites que nous souhaitons réaliser.
Au nord de Kota Bharu, à quelques km seulement de la frontière Thaïlandaise, règne un vrai mélange culturel et religieux aux influences malaises, thaïlandaises et chinoises, cocktail étonnant compte tenu du fait que l’état du Kelantan est très majoritairement musulman.
Nous laissons notre chauffeur gérer l’itinéraire au plus logique, et il nous dépose tout d’abord au temple Wat Phothivihan, qui abrite le plus grand bouddha couché du pays (40m de long). Si le fameux bouddha n’est pas transcendant (assez kitch, il date de 1973), les bâtiments qui l’entourent sont agréables, avec la cantine et les maisonnettes réservées aux moines.






















Nous poursuivons par le Wat Matchinmaram, un très bel ensemble dominé par un majestueux bouddha assis orné du dharma (la roue de la loi) indien. La statue s’élève tout de même à 50m au dessus du site, et il est possible de monter sur le toit terrasse du temple pour admirer l’ensemble. On retrouve ici une forte influence chinoise, avec les dragons qui protège l’entrée du temple principal.






























Un peu plus loin sur la gauche, je demande au guide de nous arrêter près d’un temple non répertorié sur les guides, mais dont la pagode - aperçue depuis le toit du Wat Matchinmaram- paraissait séduisante. En effet ce temple, le Wat Phikulyai, vaut le détour. Le plus beau bâtiment se situe sur la gauche, et à l’arrière un petit parc arboré et vert où l’on voit que les moines s’investissent pour maintenir le lieu. Leurs petites maisons sont charmantes et l’ambiance est vraiment zen.
















Encore quelques km et nous parvenons au Wat Pikulthong, qui ne présente pas particulièrement d’intérêt mis à part son bouddha debout tout doré, et un très beau bâtiment à l’entrée. Le site est globalement peu entretenu, c’est dommage :(








Enfin nous terminons notre pèlerinage bouddhique par le magnifique et vaste Wat Maisuwankiri. Il abrite un très beau temple flottant en forme de bateau-dragon entouré d’un petit canal d’eau verte. Le temple principal est immense, et les petits sanctuaires dans la verdure sont très esthétiques. Notre chauffeur fait montre de beaucoup de patience et nous attend tranquillement à l’ombre pendant la visite.



























Dans l'un des bâtiments, un moine délaisse le réfectoire où tous sont réunis pour venir à notre rencontre. Il nous donne avec gentillesse et dans un anglais parfait quelques explications sur le site, qui abrite la momie d’un des fondateurs du temple. Celui-ci est d’ailleurs représenté en cire avec beaucoup de réalisme, et chaque année une fête est donnée en son honneur où de nombreux fidèles viennent lui rendre hommage.




























Mais le temps passe et nous retournons vers Kota Bharu, car nous souhaitons avoir suffisamment de temps pour visiter sans courir le marché central de la ville, connu pour être haut en couleur. Notre chauffeur nous dépose et nous nous lançons sans tarder à la découverte du “Pasar besar Siti Khadijah”. En fait il s’agit d’une immense halle couverte et qui s’élève sur plusieurs niveaux.






Devant le marché central de Kota Bharu

Au rez de chaussée on trouve principalement produits frais, fruits, légumes, poissons, viandes.... Mélange des couleurs, des odeurs, nous nous régalons tandis que les enfants sont parfois un peu en recul car nous sommes assez loin de nos standards d’hygiène et c’est assez “brut” ! Les abats en vrac dans de grands plats en alu côtoient les fleurs destinées aux offrandes. Piments, poivrons, aubergines, épices en tous genres.















































A l’étage, ce sont les fruits secs, les céréales, le poisson et la viande séchés, et sur les étages suivants nous trouvons les stands de tissus, de vrais et faux batiks, marchandises et babioles de toutes de sortes, en plastique, en métal, en cuivre. Les points de vue sur le centre de la halle sont superbes, sorte de kaléidoscope odorant aux couleurs vives.


































De la halle principale partent de nombreux escaliers, des coursives qui permettent de rattraper d’autres bâtiments dont un principalement consacré à la restauration. Autres odeurs, autres couleurs, plats cuisinés, grillés, en sauce, marinés, cuits et recuits, dans une ambiance bruyante et une chaleur étouffante qui manque de faire défaillir Audrey.








Nous faisons comme les gens qui nous entourent : nous choisissons le stand qui nous plaît le plus, attendons avec notre assiette et pour une poignée de roupies choisissons directement dans les plats qui nous sont présentés. Boeuf ou poulet en sauce épicée, petits légumes sautés, riz… Personnellement j’opte pour une spécialité du coin, le nasi kerabu, un riz bleu coloré grâce à une plante, la bunga telang (sorte de pois bleu), servi avec une viande confite, saupoudré de germes de soja et d’un mélange épicé dont je ne connais pas la composition. Très bon. Nous nous rafraîchissons d’un bienvenu thé glacé. 
Nous terminons ce séjour tel que nous l’avons commencé, par une immersion au coeur de la vie malaise bien loin de la douceur des plages bordées de cocotiers. Il nous fallait cela pour boucler notre séjour en beauté.




Dernière balade dans les rues de Kota Bharu qui, malgré quelques bâtiments en bois pas vilains, ne présente vraiment pas d’intérêt architectural. Le marché d’artisans où nous souhaitions faire quelques emplettes-souvenirs est fermé, comme la petite boutique d’antiquité où nous aurions aimé trouver un kriss malais à ramener en France. Effet des congés post-ramadan. Au détour d’une rue, un mariage bat son plein.










En fin d’après-midi, nous retrouvons à l’hôtel notre chauffeur de taxi, avec qui nous avons convenu de nous déposer à l’aéroport de la ville. Notre vol Air Asia est prévu 18h55, pour arriver à Kuala Lumpur à 19h55. L’aéroport de Kota Bharu est tel un petit aéroport de Province, d’une simplicité presque austère. Le check-in d’Air Asia se fait sans problème et nous sommes installés confortablement dans les sièges en cuir d’un bel avion tout neuf aux couleurs de la compagnie. A faire pâlir nos compagnies low-costs européennes !
Le temps est dégagé, le vol est calme et nous arrivons de nuit, presqu’à l’heure, sur la capitale.
Nous récupérons nos sacs et faisons le transfert jusqu’au terminal principal KLIA. Au passage le KLIA2, terminal des compagnies low-costs, est un hub impressionnant. Sur des centaines de mètres sont alignés les mêmes avions tout neufs de la compagnie Air Asia, comme un pied de nez à la Malaysia Airlines en pleine tourmente.


Kota Bharu - marché central
Kota Bharu - marché central

Nous déambulons un moment dans les couloirs de l’aéroport avant de nous décider à aller manger au KFC. Ça devrait nous tenir au corps en attendant notre vol Emirates dont le décollage est prévu à 2h du matin. Vers 23h00 nous accomplissons les formalités d’embarquement et allons patienter dans les espaces d’attente.
Le Boeing 777 d’Emirates décolle parfaitement à l’heure et près de 7h plus tard nous atterrissons à Dubaï. Après avoir profité de l’immense duty free pour faire quelques emplettes, nous échouons au Starbucks en attendant notre vol à 9h25. Décollage tout aussi à l’heure, et c’est quelque peu fatigués que nous atterrissons à Nice à 14h30 heure locale sous notre beau soleil méditerranéen. Je vais chercher la voiture au click & park et embarque la petite famille pour 2h30 de route en ligne presque droite jusqu’Avignon.
Nous sommes le vendredi 1er août et il est presque 19h quand nous passons le pas de la porte.
Retour à la réalité.


Conclusion

Premier voyage si loin, tous les quatre, en mode “sac à dos”. Un voyage superbe et varié qui nous a permis d’approcher cette culture malaisienne où le pluralisme et la tolérance règnent, tout du moins en apparence. Le gouvernement actuel penche vers la préférence nationale, au profit des “vrais” malais... Mais c’est ce multi-culturalisme, on l’a vu, qui fait la richesse du pays.
Mosquées, temples hindous, et temples chinois se côtoient, parfois séparés de quelques mètres.
Côtes sublimes et fonds marins superbes, très poissonneux.
Iles tropicales paradisiaques où il fait bon se prélasser sur le sable blanc ou doré, qu’il est bon d’arpenter au cœur de jungles épaisses et forêts primaires.
Mais aussi un pays où la nature se débat face à une humanité colonisatrice, parfois admirative et consciente, souvent irresponsable.
Un pays facile à visiter, où les déplacements sont faciles et où les prix restent faibles pour nos moyens occidentaux.

Nos coups de cœur :
  • A KL : Madras Lane, Jalan Alor et les Tours Petronas
  • Dans les Cameron Highlands : les plantations de thé dans la lumière mordorée d’une fin de journée, les balades dans la forêt d’altitude
  • A Malacca : Chinatown et ses beaux temples, et surtout notre mamie de la villa Sentosa
  • Tioman dans son ensemble, elle nous a conquis car magnifique et encore sauvage (sa jungle, ses criques paradisiaques), et surtout car elle abrite encore une vie locale
  • Les sorties sublimes en bateau sur Tioman (Coral Island) et dans les Perhentian (Pulau Rawa)
  • Turtle beach sur Perhentian Besar
  • Les sourires et la cuisine de rue au marché de nuit de Kota Bharu, l’explosion de couleurs et d’odeurs de son marché central
  • La gentillesse malaisienne
  • La facilité des déplacements en bus, en taxi, en avion
  • La faune et flore terrestres et sous-marines


Les moins :
  • Les petites villes des Camerons Highlands, horribles
  • Les champs de palmiers à huile qui ont grignoté une partie du paysage et surtout la forêt
  • Les Perhentian pourtant sublimes, mais avec un léger bémol : pas de vie locale, exclusivement consacrées au tourisme donc les rapports humains ne sont pas les mêmes (même si, pour rester objectif, on est loin de voir des côtes défigurées et peuplées d’êtres avides !!)
  • Cherating : sans aucun intérêt, même si nous avons fait des activités sympa.
  • Globalement si certains quartiers sont agréables et réservent de belles surprises, nous n’avons pas trouvé les villes particulièrement belles…

Un voyage réussi, qui restera dans nos mémoires.


Revenir à la feuille de route

Crépuscule sur Tioman Island
Crépuscule sur Tioman


17 commentaires:

Anne-Marie Mercuri a dit…

Un dépaysement total, on a l'impression d'être dans un autre monde presque irréel! La beauté et l'élégance des temples s'allie au pittoresque du marché haut en couleurs!
Bravo pour les photos superbes!

Fab a dit…

Hey Mum !
Merci :)

Cindy Fred a dit…

blog super intéressant, mine d'informations. Photos magnifiques et circuit bien organisé ;-)

Fab a dit…

Merci Cindy/Fred pour votre commentaire, et d'avoir pris le temps de faire un petit tour sur notre blog :)

Cindy Fred a dit…

votre blog est vraiment sympa et nous a beaucoup aidé pour préparer notre voyage qui est prevu dans 15 jours...Nous ferons plus ou moins le même circuit en intégrant Singapour!! ;-)

Fab a dit…

Alors profitez bien, et bon voyage !
A votre retour, n'hésitez pas à me dire comment votre séjour se sera déroulé :)
au plaisir de vous lire
Fab

Cindy Fred a dit…

Oui je vous raconterai...En attendant voici l'adresse de mon blog : http://cindyfredreamtrips.blogspot.fr. J'espère pouvoir l'alimenter au fur et à mesure. Au plaisir

Fab a dit…

Hello Cindy et Fred,

Merci pour le lien vers votre blog, et merci pour ce partage :))
Je lirai volontiers votre périple, et j'ai bien apprécié de me balader avec vous aux Philippines !

Merci aussi de vous avoir cités en sources pour la Malaisie.

Réaliser un blog est agréable, mais chronophage. Regardez : j'ai du mal à finir nos articles sur le Portugal (il y un an !), et j'ai tout à produire sur le Cambodge, Londres, ainsi que les quelques articles sur la Corse qui me tiennent à coeur.
Mais ça viendra, et cela doit rester un plaisir pour que les autres en prennent à nous lire.

A très bientôt
Fabrice

Anonyme a dit…

merci enormement, une description detaillée et passionnante
ça m'aide beaucoup dans l'organisation de mon voyage.
bonne continuation et bon courage

Fab a dit…

Merci pour votre commentaire :-)
N'hésitez pas si vous avez des questions.
Bon voyage !
Fabrice

Anonyme a dit…

Bravo et merci. Votre blog est parfait tant dans les commentaires que par la beauté des photos. J'ai passé un mois en Malaisie et 8 mois en Thaïlande et cela m'a rappelé de très bons souvenirs. J'y retourne d'ailleurs 2 mois l'été prochain

Fab a dit…

Bonjour,
Je vous remercie pour votre commentaire encourageant :))
Je vous souhaite de beaux voyages à venir
Fab

Athénaïs a dit…

Je suis tombée sur votre blog via le forum du Routard, quelle belle découverte ! Je vous félicite car vraiment, il est très agréable à parcourir... et surtout, il est une vraie source d'inspiration pour moi car nous partons en Malaisie cet été et il faut absolument que je m'attelle à la préparation du voyage. Je pense que je vais très fortement m'inspirer de votre itinéraire car nous avons a priori la même façon de voyager et à peu près les mêmes goûts... Vous avez réussi à concilier culture, nature et détente, ce qui est à mes yeux le combo parfait ;)
Je trouve cela génial de voyager de cette manière avec vos enfants, ça doit être génial de partager cela en famille !

Athénaïs a dit…

Au fait, je vois que vous partez à Bali en mai, j'y suis allée l'été dernier, c'est absolument merveilleux !!! Je rêve déjà d'y retourner mais je pense que la Malaisie va beaucoup nous plaire aussi...

Fab a dit…

Bonjour Athénais,
Merci vivement pour votre commentaire :-)
Les enfants gardent de très beaux souvenirs de ces voyages.
En effet c'est super de se lancer dans les préparatifs avec eux, faire toutes ces découvertes, et restent plein d'anecdotes à se rappeler au retour.
Nous organisons systématiquement nos voyages en diversifiant les centres d'intérêt. Cela demande souvent de bien réfléchir à l'organisation, mais on adore ça !
Si vous avez des questions sur la Malaisie, n'hésitez pas ! C'est une très belle destination, et j'avoue que certains paysages ont pu rivaliser avec les Seychelles. C'est dire ! Les fonds marins y sont superbes...
Quels ont été vos coups de coeur à Bali ?
N'hésitez pas à me contacter via le formulaire de contact, nous pourrons prolonger la discussion par mail :-)
Bons préparatifs pour la Malaisie !
Bien à vous
Fabrice

Charlotte a dit…

Je suis tombée sur votre blog par hasard lors de la préparation de mon voyage en Malaisie et je dois dire qu'il est formidable.
Tout est bien expliqué, vos photos sont superbes, cela m'a en plus donné envie de partir. Je m'en suis beaucoup inspirée pour préparer mon voyage. Je pars avec mon ami du 21 juillet au 18 août et j'ai vraiment hâte!

Fab a dit…

Bonjour Charlotte,
Très agréable de lire un tel message, Merci vivement !
Je vous souhaite de vivre un beau voyage, en tout cas vous partez suffisamment longtemps pour avoir le temps de la découverte.
N'hésitez pas à revenir vers moi au retour, pour partager vos impressions.
Au plaisir de vous lire !
Regalez vous :)
Fabrice

(vous pouvez nous suivre également ici : https://www.facebook.com/Deloinenlarge/ )