Philippines - jour 6 : Patyay - Mayoyao - Banga An - Vallées et rizières de l'Ifugao [Trek #3]


Vendredi 16 mars

  • Trek au départ de Patyay
  • Magulon
  • Maga et baignade
  • Mayoyao
  • En Jeepney dans la cordillère Philippine
  • Banga-An
  • Dîner et nuit chez l'habitant


Village-rizieres-Mayoyao-Banaue-Philippines



Lever de soleil avant le départ


Lever 6h. Il fait très beau ce matin. Nous allons faire un tour dans le village avec Attom pour profiter de la belle lumière du soleil levant et de l'animation du village qui s'éveille. Nous montons jusqu'à la petite école du village située sur les hauteurs. Soutenu par Audrey je tente de grimper dans les rizières à flanc de montagne face à "notre" maison... En vain, je m'arrête à mi course, le vertige a raison de moi. Ça promet pour la visite de Batad demain !




Patyay-Ifugao-Luçon-Philippines






Patyay-Ifugao-Luçon-Philippines





Patyay-Ifugao-Luçon-Philippines




Patyay-Ifugao-Luçon-Philippines





Patyay-Ifugao-Luçon-Philippines





Patyay-Ifugao-Luçon-Philippines
Notre maison est la première en haut à droite




Patyay-Ifugao-Luçon-Philippines



Nous prenons notre petit-déjeuner sur la grande terrasse devant la maison, au soleil, où nous rejoignons Jojo. Ce matin nous testons les pancakes "made by Attom", une nouveauté ! Mais bien sûr, en plus le riz et les œufs suivent... heureusement que l'on marche toute la journée.





Patyay-Ifugao-Luçon-Philippines




Nous discutons avec Attom du petit incident de la veille au soir concernant l'argent volatilisé. Rien de grave, seulement l'équivalent de quelques euros... les enfants des maisons voisines traînaient dans le coin et jouaient avec ceux de notre hôte, c'est peut-être eux. Seuls les petits billets et les pièces ayant disparu, Attom explique que les enfants prennent ce qu'ils connaissent or dans ce coin les "gros" billets se font rares. Bref nous n'insistons pas.




Patyay-Ifugao-Luçon-Philippines
En tout cas, ce n'est pas lui qui a fait le coup...


Nous bouclons nos paquetages rapidement et laissant place nette nous voilà partis vers 9h.



Magulon



Le chemin du jour est un enchantement... Laissant Patyay derrière nous, nous parvenons assez rapidement en surplomb du village de Magulon et de ses belles rizières en terrasse. La vallée est ici plus ouverte et l'étagement des terrasses est d'une harmonie à faire verdir les Balinais.




Patyay-Ifugao-Luçon-Philippines
Au départ de Pat-Yay




Patyay-Ifugao-Luçon-Philippines





Patyay-Ifugao-Luçon-Philippines




Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines
La vallée de Magulon



Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines






Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines






Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines
Bien vert. Et bien dense.





Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines




Nous cheminons sur les passerelles et entre les murets qui suivent harmonieusement les courbes de niveau. Cascades, rizières, rochers aux formes rebondies, bananiers, palmiers... tout est réuni pour donner à cette vallée un air de petit paradis, où nous enchaînons les pauses contemplatives encouragés par Attom et Jojo.





Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines






Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines






Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines






Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines





Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines






Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines






Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines






Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines





Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines






Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines






Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines






Magulon-Ifugao-Luçon-Philippines




Nous quittons progressivement la vallée par une gorge étroite où se faufile le torrent. En levant les yeux nous réalisons à quel point la végétation tapisse littéralement la falaise : parfois des pans entiers s'en détachent, laissant la roche à nu.




Ifugao-Luçon-PhilippinesIfugao-Luçon-Philippines





Maga 



Nous arrivons dans la vallée de Maga. Les montagnes s'élèvent, majestueuses et mystérieuses, couvertes d'une végétation luxuriante tandis que les terrasses s'organisent telles des temples immémoriaux. Une petite plateforme à l'approche du village nous donne un point de vue incroyable sur l'ensemble... Une nouvelle fois Jojo et Attom sont d'une grande patience et nous laissent profiter des lieux à notre guise. 




Maga-Ifugao-Luçon-Philippines






Maga-Ifugao-Luçon-Philippines





Maga-Ifugao-Luçon-Philippines






Maga-Ifugao-Luçon-Philippines





Maga-Ifugao-Luçon-Philippines





Maga-Ifugao-Luçon-Philippines






Maga-Ifugao-Luçon-Philippines




Le chemin suit désormais la vallée à mi hauteur de la montagne, avec la rivière en contrebas, où se jettent de nombreuses cascades. Le paysage est décidément spectaculaire aujourd'hui.





Maga-Ifugao-Luçon-Philippines






Maga-Ifugao-Luçon-Philippines






Maga-Ifugao-Luçon-Philippines






Maga-Ifugao-Luçon-Philippines






Maga-Ifugao-Luçon-Philippines






Maga-Ifugao-Luçon-Philippines






Maga-Ifugao-Luçon-Philippines






Maga-Ifugao-Luçon-Philippines
Attention les pieds !



Après environ 4 heures de marche à un rythme de promenade, nous parvenons à la rivière que nous franchissons sur un pont de singe tout en métal rouillé mais non sans charme, pour rejoindre, en contrebas de l'autre rive, une petite "plage" bordée de gros rochers au bord de l'eau.





Ifugao-Luçon-Philippines






Ifugao-Luçon-Philippines




Nous nous baignons un moment dans l'eau fraîche de ce cadre idyllique accompagnés par Jojo, puis profitons du pique-nique dressé par nos anges gardiens. Simple, mais efficace.





Ifugao-Luçon-Philippines





Ifugao-Luçon-Philippines





Ifugao-Luçon-Philippines
C'est qu'il est frileux, ce Jojo !




Mayoyao 



Après le repas nous attaquons une nouvelle montée par un chemin qui devient une piste pour finir en partie bétonnée, puis vers 14h nous arrivons sur les hauteurs de Mayoyao au point de rendez-vous fixé avec Samuel. Celui-ci nous attend depuis une petite heure lorsque nous avons son jeepney en vue.




Mayoyao-Ifugao-Luçon-Philippines
Regard en arrière, sur notre trek





Mayoyao-Ifugao-Luçon-Philippines



Nous échangeons un moment sur le déroulement de notre trek qui s'est passé à merveille, puis grimpons sur le toit du 4x4 qui doit nous déposer à Banga-An, sur la route de Banaue.



Route vers Banga-An


Posés sur la galerie du jeepney, on se régale. Les paysages sont magnifiques, les vues sur la cordillère philippine s'enchaînent au gré des virages serrés. Les habitants des petits villages nous saluent au passage, et Samuel n'hésite pas à nous arrêter aux plus beaux points de vue.





Mayoyao-Ifugao-Luçon-Philippines
La large vallée de Mayoyao





Mayoyao-Ifugao-Luçon-Philippines




Ici un magnifique hameau dans la vallée, tel un minuscule îlot perdu dans une mer de rizières...





Mayoyao-Ifugao-Luçon-Philippines






Mayoyao-Ifugao-Luçon-Philippines





Là un serpent émeraude formé par les méandres tumultueux de la rivière...




Ifugao-Luçon-Philippines






Ifugao-Luçon-Philippines




On vous embarque pour un peu plus de 7 minutes de vidéo (au smartphone), pour témoigner de la beauté de cette route... (la qualité est très moyenne, mais l'intention est là !)




Ifugao-Luçon-Philippines











Notre route s'achève au village de Banga-An, à l'arrêt du Jeepney.
Nous récupérons nos sacs et devons nous séparer de Jojo qui rentre à Banaue avec Samuel.
Franches accolades et sourires un peu émus, c'est qu'on l'a beaucoup aimé, notre Jojo.
Mais l'aventure n'est pas terminée et Attom veille toujours sur nous, tellement adorable et fidèle au poste. Nous convenons avec Samuel du rendez-vous ici même demain matin et entamons la descente vers le village.



Banga-An



Nous avions le choix de dormir dans la guesthouse située le long de la route un peu plus loin, avec douche et lits confortables, où poursuivre notre immersion en dormant chez l'habitant au cœur du village, dans des conditions toujours spartiates. Evidemment nous n'avons pas longtemps hésité, d'autant plus qu'Attom nous avait promis un super dîner avec du canard grillé !
Nous passons les premières maisons et malgré une luminosité grisonnante nous admirons la vue sur le village en contrebas des rizières.





Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines






Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines




Le charme et l'harmonie de l'ensemble sont bien présents, et nous comprenons que ce village soit devenu un brin touristique, sa situation non loin d'une route principale contribuant à son succès.




Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines






Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines






Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines






Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines






Ses petites maisons en bois et en taule, son église colorée... A cette heure, plus de touristes, nous sommes les seuls à profiter du village, dont les quelques échoppes de souvenirs locaux confirme qu'il doit être particulièrement visité en journée.





Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines




Nous traversons le village et Attom nous conduit à notre maison du soir, parmi les dernières en bordure de village. Les propriétaires, un couple de papi-mamie adorable, vivent juste à côté de notre "hutte" qui est finalement assez grande, et où nous dormirons dans un vaste espace en haut de l'échelle.






Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines
Notre maison du soir 




Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines
Depuis la terrasse devant notre guesthouse



Nous nous installons tandis que la maîtresse de maison installe nos matelas, et partons faire un tour dans le village pour profiter de la lumière du soleil couchant (et au retour acheter des bières  pour l'apéro !).





Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines






Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines






Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines





Au milieu des maisons les enfants jouent et les animaux de tous poils et plumes se baladent en liberté, tandis que les adultes se font discrets, vacant aux activités ménagères.





Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines







Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines





Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines




Dîner et nuit chez l'habitant



A notre retour Attom se lance dans la préparation du dîner et part en quête du canard tant attendu. Il négocie la bête auprès d'un habitant du village, certainement à bon prix car ce genre de bestiole est réservé aux grandes occasions. Nous apprécions le geste !





Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines




S'en suit la préparation de l'aimable volatile à laquelle nous assistons en direct. La bête est saignée et plumée à l'extérieur, puis comme pour le coq de la veille il finit sur le feu.




Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines






Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines




C'est dans la maison de notre hôte que la cuisson a lieu, dégageant fumées et parfums. Attom apporte son aide en éclairant la scène, et moi j'y assiste tandis qu'Audrey est partie se doucher et se reposer. 

Une fois débarrassé de ses plumes et de ses parties grasses, notre canard est taillé en morceaux et fini dans un bouillon de légumes pour une bonne heure.





Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines






Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines





Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines






Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines




L'heure est venue pour moi d'aller me doucher, laissant Audrey en grande conversation avec la maîtresse de maison.
La douche n'en est pas une, c'est plutôt une pièce carrelée aménagée dans une cahute qui semble également servir de WC aux voyageurs de passage, qu'Attom a pris soin de nous rincer à grandes eaux au préalable. Là encore il s'agit de se laver à la louche en plastique et à la lampe torche, en évitant d'être trop regardant sur ce qu'il se passe autour. Malgré les conditions de confort rudimentaires, contre toute attente cette toilette à l'eau (très !) fraîche est bien agréable, surtout pour nous qui n'avons pas connu de vraie douche (merci les lingettes) depuis notre départ de Banaue le premier jour ...!

Je rejoins Audrey et nous poursuivons la dégustation de nos bières en compagnie de notre hôtesse, qui s'exprime avec sagesse et tout en douceur. Nous échangeons sur nos familles, nos enfants, leur vie ici, faisant preuve les uns comme les autres de toute la patience nécessaire pour se faire comprendre.

La cuisson du canard terminée, nous nous installons sur la grande table avec Attom et dégustons notre dîner (le canard est partagé avec la famille) avec une bonne dose de riz, comme il se doit. On se régale tous et on en redemande !




Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines






Banga-An-Ifugao-Luçon-Philippines




Après ces agapes, brossage de dents rustique, et au lit.
C'était notre dernière soirée avec Attom dans ces villages de montagne, nous avons du mal à réaliser que demain soir à la même heure nous serons déjà dans le bus pour rejoindre Manille, puis Palawan.
Quelle belle aventure. Et ça continue !








2 commentaires:

Anne-Marie Mercuri a dit…

C'est absolument magnifique! Et, avec la vidéo, on s'y croirait!!!

Une découvertes de paysages inattendus de beauté et une belle aventure humaine!

Fab a dit…

Merci ! C'était une très belle aventure, à tous points de vue :)