Crète - Jour 3 : Crique de Martsalos (Agiofarango) et Moni Adigitrias

J3 : Ballade vers Agiofarango : crique de Martsalos Bay, Monastère Odigitrias
  • Martsalos Bay
  • Moni Odigitrias

Nous nous levons pas trop tard et après LE petit déjeuner dans notre caféino, nous partons vers le sud de Sivas pour atteindre, au niveau du monastère ODIGITRIAS, une piste repérée au préalable partant sur la droite. 


Moni Odigitrias
Nous l’empruntons sur quelques km (vive l’aventure !) dans un paysage aride et vallonné, pour atteindre une chapelle (il y en a des myriades, dans des endroits improbables…) en contrebas de laquelle nous garons la voiture pour continuer l’aventure à pieds.


Equipés selon la circonstance, nous plongeons vers la gorge que nous pensons être celle d’Agiofarango, mais qui s’avère en réalité être celle de Martsalos (nous ne perdrons pas au change !). Le sentier, d’abord calme, nous révèle sa difficulté : quelques virages passés, de hautes marches inégales et empierrées nous permettent d’atteindre un village troglodyte désert et sa petite chapelle creusés à flanc de falaise.






Les vues sont superbes sur la gorge et la vallée, et en contrebas un lit de lauriers-roses bordé de palmiers nous attire irrésistiblement. L’ambiance, la végétation, les couleurs nous rappellent que seulement 300 km de Mer de Lybie nous séparent de Tobrouk et de la frontière égypto-libyenne.


Après une pause rafraîchissante à l’ombre de majestueux palmiers, nous poursuivons la ballade par un sentier sinuant entre lauriers-roses, chênes, chardons, dictames, figuiers de barbarie… dans le lit de ce qui doit (parfois !) être un torrent. Petit à petit, notre objectif se dévoile : au loin quelques tamaris laissent filtrer la lumière d’une mer turquoise.


Nous arrivons à une superbe crique sauvage, que nous aurons quasiment que pour nous. 

Pique-nique, baignade, photos, farniente…. Rien ne vient nous troubler ! 






2 pêcheurs débarquent sur notre campement pour se rassasier : ils proposent aux enfants de poser avec eux pour la photo-souvenir de leur trophée de pêche, visiblement un superbe mérou brun ? Les enfants sont ravis, tout autant que nos amis pêcheurs, selon les larges sourires affichés sur leurs visages ! Vraiment un moment très sympa.



Après un bon moment de repos, nous prenons le chemin du retour et regagnons la voiture dans le sens de la montée cette fois (ouf…. Il fait chaud).
Nous rejoignons la route principale et décidons de visiter le monastère ODIGITRIAS. Dressé sur sa colline, ce joli petit monastère fondé 15ème (église) et 16ème siècle fut un haut lieu de la spiritualité crétoise et joua un rôle important au début du 19ème siècle dans la lutte (par les moines) contre les turcs envahisseurs.
Bien nous en a pris : quel calme…. nous retrouvons un peu de fraîcheur dans ce lieu empli de sérénité… Très fleuris, de belles couleurs douces et apaisantes, les monastères orthodoxes seront une belle découverte pour toute la famille. Très jolie chapelle en dehors de l’enceinte du monastère. 












Le soir, nous dînons à nouveau à la taverne Sigelakis, partageant toujours le même bonheur.


Revenir au programme ici, sinon passer au jour suivant :)

2 commentaires:

CELINE a dit…

Bonjour. Je regarde avec attention votre superbe blog sur la Crète, partant moi même en famille dans quelques jours. Une petite question : le chemin des gorges de Martsalos est il facilement identifiable ? Et pouvez vous me dire combien de temps il faut compter en temps de marche pour aller jusqu'à la plage ? Merci bcp pour votre réponse.

Fab a dit…

Bonjour Céline,

Merci pour votre commentaire :)
Le chemin est assez facilement accessible, bien que nous l'ayons trouvé par hasard (ce n'était pas notre cible initiale !).

Quand vous arrivez au Moni Odigitrias (depuis Sivas), prendre à droite la piste (terre et cailloux), à l'époque sans pb avec une voiture normale.
Gardez cette piste principale sur 4/5km, puis sur votre gauche une piste descend sur 500m vers une petite chapelle paumée (mais bien entretenue !) Ekklisia Panagia.
Garez vous par là. Continuez la piste après l'église, elle se termine dans un virage et là un sentier débute. Vous le suivez jusqu'à être en surplomb des gorges. Vous descendez ensuite progressivement au fond de la gorge en passant par les habitations et la chapelle troglodytes que vous voyez sur nos photos.
Le sentier suit le fond de la gorge jusqu'à la mer.
A mon avis, comptez une petite heure à partir de la petite église (+/- 3 km)

On voit le chemin sur google earth :)

Bons préparatifs et bon séjour en Crète !
Fabrice