Malaisie - jour 11 : Tioman - De Coral Island à Malang Rock, snorkeling et plages de rêve

Dimanche 20/07

En bateau...
  • Coral Island (Pulau Tulai) : tour de l’île, plages de rêve et snorkeling
  • Baie de Salang
  • Malang Rock au coucher de soleil

Le matin, sur la petite terrasse de notre cabane en bois qui domine la baie, il règne une atmosphère d'une zénitude absolue. La nature semble s'éveiller au rythme de la marée montante qui vient lécher les gros rochers au pied du chalet . Des nuées d'oiseaux nous entourent de leurs chants, de gros papillons butinent les fleurs de bougainvillée... cris des singes, piaillement des geckos... L'exubérance de cette nature au petit matin procure un sentiment de profond apaisement, propice à la contemplation...







Aujourd'hui est une journée encore difficile, puisque nous avons réservé une sortie snorkeling qui doit nous mener jusqu'à "Pulau Tulai" (Coral Island) au nord-ouest de ABC, une petite île inhabitée donnée comme un autre paradis de sable blanc et de poissons multicolores. Nous verrons bien.

Départ vers 10h depuis l'ABC restaurant (situé au pied des Bamboo Hill Chalets), donc nous levons les enfants vers 8h30, histoire d'avoir le temps de déjeuner sans stresser avant de partir.

A 10h, nous sommes au rendez-vous, qui n'est autre que notre terrasse de petit-déjeuner, et nous voilà partis sur un bateau pouvant accueillir maximum 8 personnes, mais sur lesquel nous serons seuls. Une journée croisière privée, quoi ! Napi (en phonétique) notre pilote est un peu timide mais super gentil.
Avant le "vrai" départ, nous faisons un rapide détour par la pointe sud d'ABC pour nous ravitailler en carburant, eau et pain.






Extrémité sud d'ABC - Tioman
 


La traversée vers Coral Island s'effectue en une vingtaine de minutes sur une mer plutôt calme, comparativement à la veille au soir.
L'approche de Coral Island nous fait penser aux Seychelles : chaos rocheux, eau émeraude, cocotiers émergeant d'une jungle exubérante... Nous verrons plus loin que les similitudes ne s'arrêtent pas là...












Napi nous arrête près d'un récif à quelques dizaines de mètres de l'île et nous sautons dans l'eau pour notre premier stop snorkeling de la journée.
Napi jette quelques morceaux de pain dans l'eau.... et là c'est un vrai feu d'artifice de couleurs. Des poissons dans tous les sens, les enfants qui n'ont jamais vu ça n'en croient pas leurs yeux.

















Nous faisons le tour des rochers : c'est vraiment poissonneux et les coraux sont déjà très beaux.
Les filles sont un peu loin quand Valentin m'appelle pour me signaler une tortue et en effet, elle est là, dérivant doucement en restant distante. Génial !











Nous reprenons le bateau sur quelques centaines de mètres et nous jetons littéralement sur une grande plage d'un blanc éclatant, au sable-farine qui concurrence sans rougir celui d'Anse Georgette aux Seychelles. Entourée de chaos rocheux habités par une famille de varans, la première partie est celle qui accueille les quelques bateaux venus jusqu'ici, donc nous nous écartons pour rejoindre l'autre partie de la plage.












Nous sommes seuls désormais. Les enfants s'éclatent, se roulent dans le sable, et nous.... nous admirons. Sublime...
Nous restons un moment ici : Napi fait sa vie, nettoie son bateau, il nous laisse profiter, pas de sifflet  pour nous faire revenir, comme c’est le cas pour d'autres bateaux... Donc on profite.





















Pour couronner le tout, le récif corallien est ici aussi magnifique... L'eau est d'une grande pureté. Pendant que nous admirons les poissons, nous sommes attaqués par un couple de sternes qui souhaite visiblement défendre son territoire. Ils foncent sur nous en piquée et mordent nos tubas :)




















Et de fait on décale le temps par rapport aux autres visiteurs et nous nous retrouvons tous seuls ici, et ce sera le cas pour toute la fin de la journée.
Quelques varans profitent du départ des autres bateaux pour pointer le bout de leur langue.










Napi nous fait faire le tour de Coral Island. Après notre plage de rêve où nous aurions bien joué les Robinson, il nous fait découvrir une large baie, peu profonde, bordée de palétuviers. Là encore, c'est sublime, les couleurs sont éclatantes, l’eau se change en jade...... Il aurait pu y avoir quelques requins de récif (pointe-noire), mais ils sont absents et Napi semble déçu. Nous à peine : c'est trop beau…












Nous continuons le tour de l'île jusqu'à la crique suivante, aux dimensions parfaites. Nous sommes toujours seuls au monde. Nous nous jetons dans le jardin de corail au milieu des petits poissons. Nous apercevons cette fois 2 énormes Napoléons qu'Audrey suit un bon moment. Valentin et moi nous laissons échouer sur le sable et passons un moment à ramasser des coquillages, à discuter assis à l'ombre sur un tronc d'arbre. Léa fait sa sieste sur le bateau aux côtés de Napi, tandis qu'Audrey continue à faire des ronds dans l'eau. Dure vie.... :)





































Après une courte traversée, nous rejoignons la baie de Salang au nord-ouest de Tioman, aux airs de petite station balnéaire sous les cocotiers. Une petite heure pour se rafraîchir et manger un morceau, même s'il est déjà près de 16h. Nous choisissons un restaurant (le Salang Dream ?), bien aéré et ombragé, où les jeunes qui semblent faire partie du personnel regardent sur une télé bruyante quelques séries B locales... Trop marrant et super kitch, l'équivalent des feux de l'amour en Malaisien !




Salang - Tioman









Nous quittons Salang a un rythme cool : nous aurions dû être rentrés pour 16h, mais nous n'avons pas d'obligation et Napi l'a bien senti. Nous voulons profiter au maximum de cette journée et visiblement on lui plaît bien, alors sans qu’on lui demande il nous la joue "itinéraire personnalisé" :)
Il cherche un coin où nous pourrions voir des requins, alors à courte distance de Salang il refait une pause snorkeling dans une crique plus rocheuse. Les fonds sont sympa', mais toujours pas de trace de requin. En revanche, nous nous baignons dans un nuage de petites méduses, qui paraissent roses dans la lumière du soleil qui baisse. 














Napi est rejoint par un pote à lui, un jeune malais qui vient d'ABC sur sa petite barque de pêcheur. Look de surfeur, la tchatche en bon anglais,  plutôt mignon....il n'en faut pas moins pour émoustiller Léa...
Un des deux compères aperçoit deux hippocampes, mais le temps qu'on les rejoigne ils avaient hélas disparu...



Ils ont visiblement décidé de nous sortir le grand jeu pour cette fin de journée.
Nos amis se tirent la bourre avec leurs petits bateaux, se croisent pour croiser leurs sillages, le soleil décline et les rayons du couchant donnent à la côte une teinte de feu alors que nous passons au large de Monkey bay puis Berus Bay.
Nous adorons ces moments où le temps nous échappe, se distend...




Nos 2 amis s'entendent pour nous offrir une dernière pause dans la crique de Malang Rock, petit croissant de sable entouré de végétation et surplombé d'énormes rochers. Audrey et moi allons quelques minutes jouer avec les poissons clowns qui se comptent ici en dizaines, à peine dissimulés dans les anémones, à un endroit indiqué par Napi.










Pendant ce temps les enfants courent sur le sable, grimpent sur les rochers et semblent bien s'amuser avec Napi et son pote Farish.
Nous ne sommes plus dans le cadre du "tour organisé" depuis belle lurette, il s'agit plutôt que tout le monde prenne du plaisir en cette belle fin de journée.














Posés en haut du gros rocher, Napi nous explique qu'il vient de temps en temps ici au coucher de soleil pour essayer d'apercevoir les dauphins qui jouent sur la mer étale. C'est ça qu'il voulait nous offrir. Alors même si nous ne verrons pas de dauphins, il nous offre ce superbe coucher de soleil sur la Mer de Chine, moment de plénitude partagée.








Nous rejoignons ABC vers 19h30 à la nuit tombée, dans la joie et la bonne humeur, et quittons à regret nos deux compagnons.
Nous pensons faire une autre balade en bateau avant de quitter Tioman : nous ferons en sorte que cela soit avec Napi, car il nous a vraiment fait passer une journée sublime...




Nous passons rapidement prendre une douche puis allons dîner à notre cantine d'ABC Restaurant, où nous dînons ce soir encore de bons calamars au barbecue et les enfants font une pause occidentale avec leurs chicken-chips :)
Belle nuit en vue après cette journée de bonheur….

Revenir à la feuille de route ou passer au jour suivant



6 commentaires:

Kim a dit…

Bonjour,

Je serai sur Tioman en septembre et je suis interessée pour faire Coral Island.
auriez vous les coordonnées de Napi pour que je puisse le contacter? Votre journée fait rêver.

Merci à vous

Kim

Fab a dit…

Bonjour Kim,
Merci pour votre visite sur le blog :-)
Je vous réponds sur Facebook.
A très bientôt
Fabrice

Nama a dit…

Bonjour,

Je pars aussi avec ma petite famille le mois prochain du 2 au 26 juillets dc 22 jours sur place.
Merci pour ces échanges et vos conseils. J'aimerais aussi obtenir les coordonnées de Napi.
Dites moi avez vous reservé vos hôtels et trajets à l'avance ou avez vous tous prit sur place?
merci
naima

Fab a dit…

Bonjour Naima,
Merci pour votre commentaire et pour votre visite sur le blog :-)
Malheureusement je n'ai pas les coordonnées de Napi. Nous avons organisé nos sorties avec ABC chalets et restaurant sur Tioman, ce sont eux qui nous ont mis en relation, et je ne sais pas s'il travaille encore avec eux... Je vous conseille de voir avec eux une fois sur place.
Tous nos hébergements étaient réservés avant de partir, et certains déplacements plus "stratégiques" (comme par exemple le retour sur Kuala Lumpur).
Attention sur les îles, je ne vous conseille pas d'arriver sans réservation : les capacités d'hébergement sont limitées, et c'est la haute saison en juillet.
Bons préparatifs et bon voyage !
Fabrice

Naïma a dit…

Merci Fabrice pour votre réponse. Votre blog m'a beaucoup éclairé! J'ai tout lu ou presque. J'ai l'impression d'avoir déjà visité la malaisie 😊. Je suis entrain de tout programmer et préparer les réservations sur les hôtels au fur et à mesure. Vous avez raison d'avoir tout préparer. Par contre comment réserver le retour dur kualalampur ? Vous parlez du bus ou bien d'un autre moyen?
En plus nous voyageons avec nos petits de 7 et 4 ans donc faut tout réserver et des endroits adaptés pour eux aussi. Si ça ne tenait qu'à nous l'aventure ne nous derrange pas 😉.

Naima

Fab a dit…

Bonjour Naima,
Merci à nouveau pour votre message :-)
Je parlais du vol le dernier jour, pour rejoindre Kuala Lumpur depuis Kota Baru (non loin de Kuala Besut où se trouvent les bateaux pour les îles Perhentian).
Ca va être un beau voyage pour vos enfants, ils vont se régaler, et vous avec !
Bons préparatifs et à bientôt
Fabrice