Bali - jour 6 : Ubud - De rivières en rizières



Vendredi 6 mai



  • Balade en scooter dans les rizières
  • Trek dans la vallée de la Sungaï Ayung
  • Déjeuner au Warung Kepala (coup de coeur)
  • Tour sur Jalan Bajeng 
  • Massages et soins au Venezia Spa
  • Dîner à Saudara home

Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Ce matin, après avoir fait la bise à une sorte d’iguane perché sur un cocotier dans le jardin d’Albert, on enfourche le scooter de Madé et partons en direction d’Ubud par les chemins de traverse. Souhaitant rejoindre la ville du côté de Penestanan, point de départ du trek dans la vallée de la Sungaï Ayung, nous dessinons sur la carte une trajectoire via les petites routes autour de Keliki. Au passage, un bon plan : téléchargez en local les maps de google (à utiliser avec google maps hors connexion - vous suivez ?), c’est vraiment top. Le GPS est toujours opérationnel à l’étranger, et le fait d’avoir préalablement chargé la zone sur smartphone permet de retrouver quasiment les mêmes fonctionnalités qu’avec une connexion de données classique. En tout cas cela nous a souvent permis de nous retrouver lorsque nous étions paumés sur les petites routes et chemins balinais.






En scooter dans les rizières


Donc nous rejoignons Keliki par une route étroite, que nous quittons assez vite pour suivre les sentiers au milieu des rizières. La balade est agréable et la sensation de liberté est grisante. Parfois il faut bien viser, la sente est si étroite que la moindre bosse menace de nous faire chuter dans les canaux. Ambiance très rurale, les ouvriers travaillent aux champs, nous saluent volontiers au passage, moins blasés ici car ils n’y voient que peu de touristes. Nous croisons également quelques compagnies de canards parfois accompagnées de leur éleveur. Nous apprécions bien cette balade matinale.


Rizières Tegallalang - Ubud - Bali


Rizières Tegallalang - Ubud - Bali


Rizières Tegallalang - Ubud - Bali


Région Kéliki - Ubud - Bali


Rizières Kéliki - Ubud - Bali


Rizières Kéliki - Ubud - Bali


Rizières Kéliki - Ubud - Bali


Rizières Kéliki - Ubud - Bali


Rizières Kéliki - Ubud - Bali



Balade le long de la Sungaï Ayung


Nous arrivons à Ubud comme prévu par Jalan Raya Sanggingan, contents d’avoir ainsi évité les bouchons du centre ville, et la quittons sur la droite en montant vers Penestanan. Le hic, c’est que l’on a laissé à l’hôtel notre guide papier préféré qui en plus des plans utiles d’Ubud, donne également les indications pour le départ du trek de la Sungaï Ayung.
Donc on part un peu au pif dans une direction qui nous paraît bonne, mais les rues forment un vrai labyrinthe alors nous décidons de nous arrêter pour demander de l’aide. Hélas personne ne paraît pouvoir nous aider : je cherche des infos dans les hôtels, les restos des environs, en vain… Finalement on tente de questionner les touristes que nous rencontrons, l’idée est de leur demander s’ils ont le LP pour photographier la carte de la balade et les indications associées.
Après avoir fait un moment chou blanc, on se retrouve finalement avec deux photos de bouts de carte, l’une en anglais, l’autre en allemand, et en mixant les deux et en tournant encore un bout de temps nous parvenons à bon port…
Disons qu’arrivé dans le quartier de Sayan, il faut chercher et s’arrêter près du Sayan Terrace Resort - c’est non loin que nous garons le scooter - et faire mine de rentrer dans l’hôtel par la droite. Un sentier longe alors le “resort” pour s’enfoncer dans la forêt par des passages étroits et un escalier dont les marches deviennent particulièrement hautes et raides. Ces “marches” laissent finalement place à un ”sentier” très pentu et particulièrement glissant. C’est dangereux (dans le LP, c’est très minimisé…), on s’accroche comme on peut dans cette méchante descente, et la rivière en contrebas laisse augurer le chemin à parcourir, limite en mode escalade.



Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Nous arrivons finalement à la rivière, et là on comprend que l’on n’est pas tirés d’affaire. Un paysan bloque fermement le passage et nous demande une somme astronomique (200 000 IDR) simplement pour nous laisser passer.... Pas très loin, deux jeunes nous ont repéré, dont l’un se présente comme guide. Ça sent le guet-apens. Il nous propose 200 000 IDR pour nous accompagner sur toute la balade, “droits de passage” inclus. On y arrive... Un couple d’allemand nous a rejoint, alors on essaie de négocier ensemble, mais même à 4 nous n’en tirons pas mieux de 400 000 IDR pour le groupe. De toute façon, si nous voulons faire la balade, nous n’avons pas le choix. Les allemands refusent et rebroussent chemin, tandis que j’essaie de prendre le “guide” par les sentiments. Finalement il lâche du lest, et nous tombons d’accord sur 150 000 IDR (10€) pour nous deux seulement. On a bien fait d’insister, même si l’on se sent clairement pris pour des pigeons (cependant, nous savons maintenant qu’un guide est vraiment utile pour cette balade de 2h30).

Nous passons le “barrage” tenu par le paysan et progressons dans un paysage superbe et verdoyant le long de la rivière, au fond de la vallée. Notre guide, Ketut (encore un !) est gentil et attentif, il prend le temps.


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Nous cheminons sur un sentier qui parfois s’élève dans la forêt, présentant de beaux points de vue. Sur les hauteurs, les hôtels de luxe construits presque à l’à-pic dominent la vallée : même si l’on peut regretter ce “grignotage”, reconnaissons qu’ils sont plutôt bien intégrés à l’environnement et que l’ensemble à beaucoup de charme.


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Nous passons un petit gazebo où nous restons un moment à admirer le paysage, puis parvenons à un petit barrage qui sert de point de passage aux excursions en rafting. Ces bateaux en file indienne garnis de bruyants touristes en gilet orange confirment l’excellent choix que nous avons fait de ne pas faire cette sortie… Nous passons ici sur l’autre rive de la Sungaï Ayung et retrouvons immédiatement une ambiance plus paisible et bucolique. Un pêcheur profite du calme, tandis que nous franchissons un bras de rivière sur un joli pont en bois aux planches inégales.


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Nous grimpons dans la forêt et par de tout petits sentiers nous longeons d’étroits canaux d’irrigation. C’est vraiment très agréable. Ketut fait le tour des différentes espèces végétales, et nous profitons d’une pause pour goûter au fruit du cacaoyer. En réalité, c’est la pulpe qui se mange. C’est très doux et l’on retrouve le bon goût du cacao. Ce sont bien sûr les fèves qui sont récoltées puis transformées sur le même principe que le café (torréfaction, concassage, broyage, poudre ou pate de cacao…). 


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali




Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Plus haut, non loin du petit village de Tegalkuning, nous progressons dans une ambiance toujours très agréable et rurale : élevage, cultures maraîchères, cocoteraies. Ketut nous fait couper à travers champ et nous parvenons à un autre petit village plus au sud. Ici nous retrouvons le classique temple du village, mais surtout, et c’est ce que Ketut voulait nous montrer, nous pouvons admirer plusieurs immenses banians sacrés, en dessous desquels nous nous faufilons. Le réseau de lianes racines est impressionnant.


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Temple vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali



Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali



Banians - Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Nous redescendons vers la rivière par un sentier abrupt qui quitte la forêt pour nous faire progresser au milieu de belles rizières en terrasse. En face se profilent les bâtiments du Four seasons, beaucoup trop propre et bétonné à notre goût.


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali
Bébé riz deviendra grand

Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Plus loin, encore quelques acrobaties nous permettent de descendre jusqu’à la rivière et Ketut, qui évidemment connaît parfaitement les lieux, nous fait rejoindre l’autre rive à gué. Après quelques minutes nous sommes revenus à notre point de départ et reprenons l’ascension "à risque" jusqu’à la route. Nous ne regrettons pas d’avoir été guidés, nous aurions perdu beaucoup de temps à chercher ces sentiers. Nous saluons et réglons Ketut qui a vraiment été très sympa (son tel : 081 337 008 161 - il est aussi driver), puis rejoignons notre scooter garé le long de la route.


Vallée de la Sungaï Ayung - Ubud - Bali


Warung Kepala


Nous filons à travers Sayan et Penestanan. Nous avions repéré un warung situé sur Jalan Raya Sanggingan donc étant du bon côté c’est tout naturellement que nous nous y rendons pour déjeuner, après avoir secoué nos vêtements et nous être nettoyés à grand coup de lingettes…

Le warung Kepala est un lieu superbe. Côté route c’est pas mal, mais c’est vers l’arrière qu’il faut s’installer : le restaurant s’étend en hauteur sur de belles terrasses, face à un jardin ombragé très bien entretenu. L’accueil est charmant et le contenu des assiettes absolument délicieux, pour un prix raisonnable compte tenu de la qualité offerte. En passant la petite rivière, tout en restant dans la “propriété” du restaurant, l’on parvient à de grands espaces de culture, une production locale destinée à approvisionner le restaurant. C’est beau, c’est bon, c’est bio, on recommande ! (on dirait un mauvais slogan de Séguéla...). Mention spéciale pour le dessert, une magnifique glace maison à la coco, mangues et fruits du jaquier. 


Warung Kepala - Ubud - Bali


Warung Kepala - Ubud - Bali


Warung Kepala - Ubud - Bali


Warung Kepala - Ubud - Bali


Warung Kepala - Ubud - Bali


Warung Kepala - Ubud - Bali


Jalan Bajeng


Après cette très agréable pause (il est environ 15h30), nous reprenons le scooter et revenons au centre d’Ubud. Nous faisons un tour sur Jalan Bajeng qui est le point de départ d’une jolie balade dans les rizières. Nous empruntons le chemin en scooter, et passons entre de jolies guesthouses et petits warungs. L’endroit est agréable et paisible, mais nous sommes obligés de faire demi-tour assez rapidement, pressés par l’heure car nous avons rendez-vous à 16h30 au Venezia Spa pour une nouvelle séance de massage.


Jalan Bajeng - Ubud - Bali
Jalan Bajeng

Jalan Bajeng - Ubud - Bali


Jalan Bajeng - Ubud - Bali


Jalan Bajeng - Ubud - Bali


Ubud - Bali
Scooter sacré

En revenant au centre d’Ubud, nous passons près du Palais royal où les préparatifs pour la cérémonie de crémation du surlendemain sont terminés. Nous faisons une petite pause pour admirer les décorations achevées, tandis que les festivités ont visiblement débuté. De petits groupes pénètrent l’enceinte du temple interdite au public. Belles couleurs, tenues magnifiques...


Ubud - Bali


Ubud - Bali


Ubud - Bali


Ubud - Bali


Ubud - Bali


Ubud - Bali


Ubud - Bali


Ubud - Bali


Nous repassons faire du change au BMC (voir jour 1) et filons vers le spa par jalan Hanoman.

Venezia Spa (bis)


Nous arrivons au Venezia Spa juste après 16h30 (notre avis suite à notre premier passage ici) . Nous avons choisi cette fois deux formules : la première inclut massage traditionnel, gommage et bain, puis nous continuerons par un soin complet du visage (soit 2h45 de soin pour 35€ à deux !). Nous profitons de ce moment relaxant, tout en douceur, après cette belle journée de balade. Trop bon !


Venezia Spa - Ubud - Bali


Venezia Spa - Ubud - Bali


Lorsque nous repartons il fait nuit noire. Nous rejoignons Saudara home où nous avons prévu de passer notre dernière soirée avant de quitter la région d’Ubud.

Nous buvons une bière en compagnie d’Albert, rejoints par 2 autres couples arrivés la veille. Daisy nous sert un poulet au curry, et nous restons un moment à discuter tous ensemble de nos expériences balinaises. Soirée agréable avant de rejoindre notre chambre. Nous prenons le temps de rassembler nos affaires, en effet nous quittons Saudara home assez tôt demain, en compagnie de Nyoman, pour traverser l’île jusqu’à Pemuteran. Changement d’ambiance, de paysages, nous rejoignons la mer et nous apprêtons à vivre de belles (et fortes) nouvelles expériences...


Revenir à la feuille de route ou aller au jour suivant