Bali - jour 4 : Autour d'Ubud, journée de la diversité



Mercredi 4 mai


  • Gunung Kawi - monuments royaux
  • Marché de Sukawati
  • Chutes de Tegenungan
  • Village de Penglipuran
  • Pura Kehen (coup de cœur)
  • Scènes de cérémonie en campagne balinaise
  • Soirée à Saudara home



Ce matin lever aux aurores (6h) pour aller profiter du site de Gunung Kawi à la fraîche, mais surtout sans les hordes de touristes.
Nous prenons notre petit déjeuner, préparé la veille par Daisy, dans notre chambre face aux rizières au soleil levant. Nyoman vient nous chercher comme convenu à 7h, et nous voilà partis pour un petit quart d’heure sur une petite route de campagne nimbée d’un soleil encore doux. La brume s’élève des rizières, c’est superbe.

Gunung Kawi et ses monuments royaux


Le guichet à l’entrée du Gunung Kawi est vide à cette heure là, nous paierons en remontant.
Nous descendons les marches qui mènent au temple, seuls au monde. Le petit escalier en pierre offre de magnifiques paysages sur les rizières en terrasse, et une vue panoramique sur la jungle qui entoure les temples.


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Au pied des escaliers, nous découvrons à gauche un premier ensemble monumental, structures de pierre en forme de candis (sanctuaires hindous) de 7m de haut taillées dans la falaise.
Nous traversons ensuite le petit pont de pierre qui enjambe la Sungaï Pkasiran.


Gunung Kawi - Ubud - Bali

Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


L’ensemble remonterait au 11ème siècle, mais les monuments sur Bali sont difficiles à dater car il reste à ce jour très peu de traces écrites ou de témoignages y faisant référence. Reste à se faire une idée entre l’expression des croyances populaires, légendes antiques et datations scientifiques.
Nous pénétrons dans le temple plus récent par le candi bentar en roche volcanique noire, où nous découvrons quelques belles sculptures et statues.


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - BaliGunung Kawi - Ubud - Bali


A flanc de falaise, quelques marches et un panneau nous invitent à nous déchausser. Nous entrons dans la partie la plus sacrée du temple : un ensemble de mausolées taillés directement dans la roche, sorte d’ermitage composé de 5 cellules et d’une grotte où le souverain de Bali se serait retiré.


Gunung Kawi - Ubud - BaliGunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Le lieu est humide et encore sombre, nous sommes seuls à déambuler dans ce lieu étrange et mystique, dominé par la jungle et les chants d’oiseau.


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Nous accédons ensuite à un nouvel ensemble de 5 candis dont les sculptures seraient associées au roi Anak Wungsu, à son épouse et à leurs enfants.
En contrebas la rivière s’écoule à grand bruit dans une gorge luxuriante, à l’ombre d’arbres immenses. Quelle ambiance. Nous ne regrettons pas notre lever matinal, et encore moins quand, plus tard, nous croiserons les bus touristiques arrivant en file indienne…


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


En remontant, tandis qu’Audrey rejoint Nyoman, je m’égare sur la gauche suivant un étroit chemin pavé qui m’amène à un point de vue somptueux au cœur des rizières. Zénitude totale !


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Gunung Kawi - Ubud - Bali


Lorsque nous repartons la chaleur s’est installée. Après avoir versé notre obole aux gardiens du temple, nous filons vers le sud par une route pittoresque qui croise de nombreux et charmants villages où les habitants s’affairent.
Après 40mn de trajet nous arrivons à Sukawati, petite ville à l’est d’Ubud où Nyoman nous dépose.


Marché de Sukawati



Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Nous partons à la découverte du marché. Pas un touriste ici non plus ! Si le lieu n’a ni l’animation (je pense que nous aurions dû arriver plus tôt), ni la richesse, ni l'exubérance des spectaculaires marchés cambodgiens découverts l’année dernière, il reste plaisant de déambuler entre les étals colorés où s’exposent fruits parfois inconnus, or, argent et babioles en tous genres.


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali




Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


A disposition l’intégralité de l’attirail du parfait Balinais qui souhaite s’adonner aux offrandes : fleurs, feuilles tressées, nouées, colorées.. en kit, au détail…
Quelques belles ambiances, notamment avec cette vieille femme au regard presque aveugle et vide…


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali
Contrastes, piments et douceur...


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali
Desserts

Sukawati - Bali

Sukawati - Bali
Sucre de canne

Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali
Mangoustans

Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali



Sukawati - Bali


Le bâtiment principal compte plusieurs niveaux et à l’étage supérieur nous trouvons quelques stands de nourriture. Une française vivant dans la région est en train de s’y servir, nous engageons la conversation et elle nous donne quelques explications sur les spécialités proposées. Nous suivons ses conseils et optons pour un assortiment, une “assiette” composée pour 15000 IDR seulement… (1€). Nous poursuivons la conversation en mangeant sur place. Délicieux, on se sent à l’aise, une nouvelle fois plongés dans une vision de Bali différente, que beaucoup appellent le “vrai Bali”.


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali
Découpe de tofu

Nous ressortons en suivant la route à gauche du parvis pour arriver à une petite échoppe qui vend le fameux “babi kuling”, spécialité de l’île, cochon rôti à la broche dont on déguste la chair et une partie de la couenne. Une nouvelle assiette payée pas grand chose..., on se régale et c'est super local.


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Après nous nous baladons dans l’autre partie du marché dédiée aux “artisans” (quelques uns vendent des masques cérémoniels) mais qui abrite surtout des échoppes littéralement noyées sous les sarongs et vêtements en tous genres très colorés. Nous n’achetons rien à part quelques bâtonnets d’encens puis rejoignons Nyoman qui nous attend à l’ombre près de la voiture.


Sukawati - Bali
Marchand de parasols pour cérémonies

Sukawati - Bali
Offrandes et scooters : très représentatif des villes balinaises


Sukawati - Bali
Séchage rapide 


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Sukawati - Bali


Cascade de Tegenungan


La prochaine étape est la cascade de Tegenungan (10 000 IDR/p) située à quelques encablures de Sukawati.
Si le site a été aménagé il y a quelques mois seulement, il n’en attire pas moins pas mal de monde. Sous un soleil de plomb, nous attaquons la descente vers les chutes, lorsque celles-ci s’offrent sur un beau panorama à notre gauche.


Cascade de Tegenungan - Bali


Malgré la foule, le site est très beau, nous ne nous attendions pas à cela. La cascade est très haute et le débit impressionnant. Les embruns nous couvrent alors que nous sommes encore à quelques dizaines de mètres. Audrey ne tente pas l’aventure et reste avec Nyoman, mais je m’y colle.


Cascade de Tegenungan - Bali


Cascade de Tegenungan - Bali


Entrer dans l’eau est inconfortable à cause des pierres, mais au centre du “bassin” le fond est sablonneux, ce qui me permet de pénétrer derrière le mur d’eau. Vraiment sympa comme expérience, même si je sens bien qu’il vaut mieux ne pas trop s’approcher. Je me rafraîchis quelques minutes puis nous restons un moment à admirer ces eaux bouillonnantes et vrombissantes.


Cascade de Tegenungan - Bali


Un coca plus tard nous remontons au parking où nous retrouvons la voiture transformée en fournaise roulante…
Nous souhaitions aller jusqu’au Temple de Besakih, mais Nyoman nous en dissuade, la route est longue, il est trop tard selon lui.


Village de Penglipuran


Nous réorientons donc la suite de la journée vers la visite du village de Penglipuran (30000IDR soir 2€/p), situé à 45mn de route non loin de Bangli, “perdu” en lisière d’une dense forêt de bambous.


Penglipuran - Bali


Il s’agit d’un village “Bali Aga”, peuple ancestral du “Bali des origines”, organisé comme un conservatoire des arts et traditions populaires. Le plan et la dimension de tous les enclos familiaux sont à peu près identiques, ainsi que le mode de construction puisqu’une bonne partie des bâtiments sont construits en bambou.


Penglipuran - Bali


Penglipuran - Bali


Penglipuran - Bali


Penglipuran - BaliPenglipuran - Bali


Le village est organisé autour d’une longue rue principale, et les enclos familiaux sont tous très soignés, fleuris, décorés. A vrai dire l’ensemble et joli mais manque un peu d’authenticité. Les habitants font leur commerce du tourisme : boissons, souvenirs en tous genres…


Penglipuran - Bali


Penglipuran - Bali


Penglipuran - Bali


Penglipuran - Bali


Penglipuran - BaliPenglipuran - Bali


Mais nous trouvons quelques coins tranquilles pour apprécier les lieux à l’écart des voies principales. Globalement on dira que c’est plutôt mignon, mais dispensable pour qui, comme nous, a le temps et l’envie de sortir des sentiers battus et découvrir des villages plus authentiques (et gratuits).


Penglipuran - Bali


Penglipuran - Bali


Penglipuran - Bali


Penglipuran - Bali


Penglipuran - Bali
Très beaux penjors


Penglipuran - Bali



Pura Kehen



Pura Kehen - Bangli - Bali


Nous repartons pour quelques kilomètres vers Bangli où se cache notre nouvel - et dernier - objectif de la journée : le Pura Kehen (30000IDR soir 2€/p). Autant le dire tout de suite, c’est une petite merveille pour lequel nous avons eu un vrai coup de cœur (merci le LP).
Ce temple, fondé au 11ème s., est vraiment une agréable surprise. D’autant qu’il paraît ignoré des touristes. Ses terrasses s’élèvent à flanc de colline et on y accède par un très bel escalier bordé de statues en pierre.


Pura Kehen - Bangli - Bali


Pura Kehen - Bangli - Bali


Pura Kehen - Bangli - Bali


Pura Kehen - Bangli - Bali


Dans la première cour s’élève un banian sacré gigantesque qui abrite au coeur de ses branches un kul-kul, le fameux tambour d’appel à la prière.


Pura Kehen - Bangli - Bali

Pura Kehen - Bangli - BaliPura Kehen - Bangli - Bali


Pura Kehen - Bangli - Bali


Le sanctuaire intérieur est dominé par un beau meru de 11 étages entouré de nombreux balés et pelinggih (trônes des dieux) tous aussi jolis les uns que les autres.


Pura Kehen - Bangli - Bali


Pura Kehen - Bangli - Bali


Pura Kehen - Bangli - Bali


Pura Kehen - Bangli - Bali


Pura Kehen - Bangli - Bali


Pura Kehen - Bangli - Bali


Pura Kehen - Bangli - Bali


Très belle atmosphère et magnifique temple que nous apprécions un moment, tandis que le jour décline, avant de rejoindre Nyoman. Nous avons croisé deux personnes…



Route vers Pakudui


Nous sillonnons à nouveau la campagne balinaise par les petites routes en direction de Saudara home. Au passage dans un village, notre regard est attiré par les couleurs et mouvements d’une cérémonie qui semble se terminer. Pause photo pour nous, pose photo pour les habitants qui se prêtent volontiers au jeu. Simplement beau.


Région Bangli - Bali


Région Bangli - Bali


Région Bangli - Bali


Région Bangli - Bali



Fin de journée à Saudara Home


Arrivés à 17h45 à Saudara Home, nous saluons chaleureusement Nyoman et le réglons pour cette nouvelle journée (env. 40€). Nous nous jetons ensuite dans la piscine au bord de laquelle nous nous reposons un moment et nous livrons au rituel (chacun le sien !) de l’apéro Bintang.
Une bonne douche, puis à 20h Daisy agite la cloche pour nous signaler que le repas est prêt.
Le dîner est simple mais très bon, le plat principal est une sorte de porc en sauce caramel/soja , très savoureux (je ne me souviens plus le nom du plat). On est surplace, on souffle, on prend notre temps. Rédaction du blog, lecture, sauvegarde de photo…
Puis dodo sous le ciel étoilé de l’île des Dieux...

Revenir à la feuille de route ou aller au jour suivant 


Saudara Home - Ubud - Bali


3 commentaires:

Anne-Marie Mercuri a dit…

les paysages,l'architecture, les gens...C'est vraiment magnifique! A voir et revoir tant il y a de richesses!!

Isa - Voyages en Famille a dit…

Je reprends -enfin- le voyage balinais avec vous !
Je note encore de jolis coins que nous n'avons pas exploré (Kehen et Sukawati me tentent bien !). Surprenant cette foule dont tu parles au Gunung Kawi : nous y étions avec quelques touristes indépendants, mais aucun effet "Masse". Comme quoi, selon les périodes, tout peut prendre un tour différent.

Fab a dit…

Bonjour Isa :-)
Oui Kehen superbe (même si le site n'est pas très grand), et Sukawati vraiment sympa, à faire à mon avis plus tôt que nous dans la journée.
Concernant le Gunung Kawi, nous n'avons pas vu la foule dans le temple, nous y sommes arrivés tellement tôt, mais j'ai déduit des nombreux bus que nous avons croisés que cela pouvait parfois être pénible, ce qui a été confirmé par notre chauffeur. Mais à mon avis c'est comme sur Angkor, ça arrive par vagues à certaines heures, il suffit d'être patient, sinon d'avoir la chance de passer entre les gouttes.
Merci à toi ! Et au plaisir de te lire, je me régale avec votre tour aux USA :)