Cyclades - jour 7 : Amorgos - Randonnée et monastères - cap vers l'est


Mercredi 17 août

  • Randonnée au départ de Langada :
    • Agia Varvara
    • Monastère Agios Ioannis Theologos (coup de cœur)
    • Agios Stavros
    • Panagia Epanochoriani (coup de cœur)
    • Rafraîchissement à Langada
  • Plage de Levrossos (Aegiali)
  • Tholaria et dîner à Thalassina Orino (coup de cœur)



Panagia-Epanochoriani- Langada-Amorgos




Nouveau petit déjeuner enchanteur sur notre terrasse, face à la mer...
Aujourd'hui nous avons décidé de partir en randonnée en suivant le circuit n°7 décrit par Raymond sur son excellent site cycladen.be.
Nous partons donc en direction de Langada, le point de départ de la rando, où nous faisons quelques provisions, notamment pas mal d'eau, dans la petite épicerie située en haut du village.
Vers 10h nous voilà partis.

En balade


Le chemin est rapidement charmant, et les points de vues sur les montagnes devant nous (Mont Kroukelos), comme sur la baie d'Aegiali en arrière, sont vraiment magnifiques. Il ne fait pas encore trop chaud et l'ambiance est vraiment paisible.






De petits vallons verdoyants émaillent ce paysage aride, et au loin se dessinent de jolies chapelles et leurs dômes bleus que nous découvrirons au retour.











Le sentier maintenant pierreux et bordé de murets s'élève progressivement dans une végétation assez rase, ponctuée parfois de genévriers, oliviers, chênes...











Agia Varvara


Après une heure de montée relativement tranquille nous arrivons sur un plateau où trottinent quelques chèvres qui viennent chercher l'ombre sous les genévriers. Nous sommes désormais en contrebas du monastère Agios Ioannis Theologos, l'un des objectifs de la balade.



















Une chapelle mignonnette est installée ici, c'est Agia Varvara, étincelante sous ce beau soleil. Nous profitons de la fraîcheur de la chapelle un moment, rejoints par un berger et son âne.
















Monastère Agios Ioannis Theologos


Après quelques minutes et une grimpette supplémentaire nous parvenons au monastère, parfaitement entretenu et fraîchement repeint à la chaux blanche.
























Le site est magnifique et très authentique, tout en terrasses et en surplomb (jolie vue). Ce monastère byzantin, bâti au VIème siècle, est encore en activité. Nous  en visitons la chapelle (très belles arcades et fresques restaurées) et faisons le tour puis nous posons à l'ombre. Une nonne nous offre gentiment le traditionnel verre de Rakomelo et quelques loukoums. Léa, pas très en forme aujourd'hui, décide de nous attendre ici, bien au frais.











































Nous rejoignons le sentier principal qui s'élève ensuite en face sur les contreforts du Kroukelos, réservant des vues vraiment superbes sur le monastère, jusqu'à la mer, avec au loin Donoussa puis Naxos en arrière plan.



























Plus loin nous parvenons à de vertigineuses falaises qui marquent l'entrée dans le cap est de l'île.
Le sentier étroit, bien visible de notre plateforme, se poursuit au loin à flanc de falaise. Compte-tenu de ma petite phobie du vide, je laisse Audrey et Valentin poursuivre seuls, sage décision selon leurs explications au retour !

















Le sentier ne présente pas de danger mais la sensation de vide est bien présente, surtout vers la fin où il faut franchir un petit "col" avant d'atteindre la belle chapelle Agios Stavros.

















Agios Stavros


On ne peut pas dire que les moines venus s'installer là ont cherché la facilité ! 
Construite partiellement dans la falaise, la chapelle, très basse certainement pour limiter les prises au vent, est située sur un promontoire vertigineux. Parfaitement entretenue (en témoigne les sacs de chaux au sol), elle ne se visite pas mais s'anime lors d'un pèlerinage qui se déroule en septembre. Mais le site est remarquable, autant qu’impressionnant.


















Audrey et Valentin me rejoignent vers 13h15, et nous reprenons ensemble la descente vers le monastère où nous attend Léa. Le retour s'effectue sur le même chemin, que nous quittons toutefois en empruntant un sentier vers la droite lorsque nous avons la Panagia Epanochoriani en vue.













Panagia Epanochoriani 


Ce petit ensemble de chapelles et monastères est vraiment superbe, un vrai cliché cycladique  avec ses murs bien blancs, ses jolies terrasses et coupoles bleu vif !
Nous passons la jolie et très ancienne chapelle Agios Georgios puis parvenons dans l'enceinte principale opportunément ombragée par de beaux cyprès et eucalyptus, et envahie par les chats.













Le site est paisible et nous faisons le tour des différents bâtiments avant de nous reposer quelques minutes à l'ombre. Un vrai bonheur !











































Nous terminons la balade en revenant à Langada vers 15h, au terme de 4h30 de randonnée sur un peu plus de 12km.











Langada


Nous nous posons un moment sous la tonnelle d'un joli bar où nous rafraîchissons de bonnes bières et jus d'orange frais puis faisons un tour dans le village, toujours aussi charmant sous ce beau soleil d'après-midi.




































Plage de Levrossos


Tout le monde rêve de se baigner, aussi nous reprenons la voiture et décidons de nous diriger vers la jolie plage de Levrossos située en contre-bas de Tholaria, dans la baie d'Aegiali.
Pour l'atteindre il faut aller jusqu'au bout de la petite route qui domine la baie et terminer par un chemin sur environ 15 minutes. La petite plage, bordée de pins et de tamaris est familiale et offre une jolie vue sur toute la baie et les villages en surplomb. En regardant bien tout en haut à gauche on aperçoit même Pano Gitonia et le village d'Ano Potamos.
La baignade est agréable et rafraîchissante, nous profitons un moment en mode "repos".






















Plus tard, le soleil baisse et inonde les collines d'une belle couleur mordorée. La température a baissé, c'est l'heure de monter jusqu'à Tholaria où nous avons décidé d'aller dîner.








Tholaria


Le petit village est une nouvelle fois plein de charme, plus "compact" que Langada, les ruelles y sont plus abruptes. Il est organisé autour de la belle et colorée église d'Agios Anargyros. L'ambiance y est vraiment tranquille, et plusieurs cafés et tavernes authentiques animent gentiment la placette principale et les ruelles adjacentes, que nous visitons dans la belle lumière du soleil couchant.

































Pour ce soir notre choix s'est porté sur le restaurant Thalassina Orino, pour sa cuisine familiale excellente et pas chère, sa terrasse tranquille et son accueil chaleureux. Très bonne pioche, un vrai coup de cœur, et le ragoût de chèvre est délicieux ! 










Nous terminons ainsi cette très belle journée de balade qui nous a permis de profiter des somptueux paysages d'Amorgos. Et ce n'est pas fini !



Aucun commentaire: