Cyclades - jour 13 : Koufonissia - Xilobatis et Baie de Pori


23 août

  • A pied au centre de l’île
  • Falaises de la pointe nord-est : baie de Xilobatis
  • Baie de Pori
  • Pori café pour se rafraîchir
  • Retour par la côte, plongeons à l’œil du diable
  • Dîner au restaurant Kapetan Nikolas



Pori bay-Baie de Pori-Koufonissia-Pano Koufonissi-Cyclades



En ce début de matinée nous avons prévu de partir relativement tôt, pour pouvoir profiter des sites sans la foule. Aussi deux groupes se sont naturellement formés : les vieux grands d'un côté, pour un lever "aux aurores", et les jeunes de l'autre, qui nous rejoindront dans la matinée. L'île est petite, on  ne risque pas de se perdre. Aussi Audrey et moi profitons de l'excellent petit déjeuner d'Anna Villas en duo. Un plaisir que de petit-déjeuner sur cette belle terrasse, d'autant qu'Anna nous prépare d'excellents gâteaux !


A pied au centre de l'île


Nous quittons Anna Villas par la piste/route qui traverse l'île par son centre. Les paysages sont éminemment arides et les collines, sillonnées de murets en pierre sèche, sont modelées par les activités humaines essentiellement tournées vers l'élevage.



















En seulement 30 minutes nous atteignons la côte, le chemin traverse, au niveau du hameau de Finikas, quelques jolies propriétés perdues au milieu des oliviers avant de rejoindre la mer.












Baie de Xilobatis


La baie de Xilobatis forme une sorte de presqu'île, au delà de la baie de Pori : falaises bordées d'eau turquoise, roches déchiquetées, arches naturelles.






















C'est ici que se situe l'une des curiosités les plus célèbres de l'île : Milk Beach ou Gala beach, une piscine naturelle alimentée par une profonde grotte sous-marine, au pied d'une falaise bordée d'une petite plage de galets. A cette époque de l'année, en tout cas lors de notre passage, le niveau de l'eau n'est pas très haut.











Plus loin la côte est essentiellement formée de criques rocheuses et de dalles aux arrêtes saillantes qui poursuivent leur course dans la mer, formant ça et là quelques bassins d'eau salée.


















A cause du vent violent la mer est quelque peu agitée, rendant la baignade dangereuse dans ce coin exposé aux éléments (dommage ce serait un bon spot de snorkeling). Nous nous baladons un moment au cœur de ce décor sauvage et magnifique puis revenons vers la baie de Pori, large et protégée, dont les eaux sont d'une grande pureté.










Baie de Pori


Nous profitons du calme de la baie pour nous réserver une portion de sable au bord de l'eau et faire trempette. Nos deux grands nous rejoignent à mi-journée. Nous y restons jusqu'en milieu d'après-midi avant d'aller nous rafraîchir au très agréable Pori Café situé juste au dessus de la baie. 















Le Pori Café


Devil's Eye


Nous longeons la côte jusqu'au Devil's Eye, le fameux "œil du diable" aperçu la veille. Evidemment il y a du monde, mais cela ne gêne pas nos deux jeunes qui en profitent pour faire quelques plongeons.



















Chora et Kapetan Nikolas


En toute fin de journée toujours par la côte nous rejoignons Anna Villas, où nous nous préparons tranquillement avant de partir dîner. Ce soir nous testons le Kapetan Nikolas, une taverne spécialisée dans les produits de la mer située de l'autre côté de Chora, tenue par les Prasinos, une famille de pêcheurs bien connue sur l'île, voire au delà (il faut réserver). Le restaurant est vaste et agréable, avec ces grandes terrasses bien aérées. Le service est convivial et la nourriture est bonne, le poisson est frais, accompagné d'excellentes salades de câpres ou de "black-eyed peas" (mais non, pas le groupe, la céréale :-P ). On  passe un bon moment, à tel point que l'on y reviendra dans deux jours.






Nous rentrons aux studios par les ruelles du centre de Chora, où l'animation bat son plein. Nous nous couchons à une heure raisonnable, car demain tout le monde déjeune en même temps pour prendre le premier bateau pour Kato Koufonissi. Aujourd'hui nous a une nouvelle fois prouvé que pour profiter des lieux avec plus de sérénité, et comme bien souvent en voyage, il faut savoir se lever tôt...








Aucun commentaire: